h1

Des nouvelles du nain grimaçant

17 décembre 2008

bush-doigt2

_____________________________

_____________________________

_Mercredi 17 Décembre 1608,

_____________________________

___________________________

___________________________

Cher Lucas,

Excuse-moi de ne pas t’avoir écris plus tôt, mais j’ai été très occupé depuis l’élection de Borackio Obamati comme Roi du carnaval des Nouvelles colonies.


Il s’avère qu’il a eu besoin de conseils pour préparer sa prise de pouvoir et qu’ayant appris ma présence dans les Nouvelles Colonies il m’a fait requérir.

Je ne pensais pas qu’un personnage aussi puissant aurait besoin de l’avis d’un Européen, encore moins d’un Vénitien, mais il s’est montré effectivement très curieux et ouvert sur nos institutions, mœurs et traditions.

Il m’a dit qu’il était très préoccupé par l’état des finances du Comité d’organisation du carnaval, affectées par les rançons réclamées par le pirate Da Mondialus et les entreprises malheureuses de son prédécesseur, le nain grimaçant, et qu’il recherchait des sources de financement pour la prochaine saison du carnaval.

Je lui ai naturellement suggéré d’écrire à notre Doge Nicolo Da Ponte pour lui demander des conseils, bien que je l’ai davantage fait par politesse et respect pour ma patrie que par conviction intime, connaissant l’esprit de compétition de ce dernier.

Mais comme les attaques du pirate Da Mondialus nous affectent tous, de ce côté comme de l’autre de l’Atlantique, pourquoi ne pas essayer de trouver des solutions ensemble ?

Cela permettrait notamment de multiplier les échanges entre nos deux continents.

Pour ce qui concerne le nain grimaçant, alias Giorgio Bushistini, il n’a pu trouver depuis son échec à l’élection d’autre emploi que celui de clown dans un petit cirque de campagne, dont il est devenu la vedette.

Il figure dans un numéro où il est attaché à un poteau et sert de cible à des personnes choisies parmi le public pour lui lancer leurs chaussures à la figure, chaussures dont il doit deviner la taille.

bushshoe1

Il paraît qu’il excelle dans ce numéro dit des « chaussures volantes« , ayant eu l’habitude par le passé de cotoyer des pointures !

Il faut d’ailleurs lui reconnaître un flair infaillible…

Donne-moi des nouvelles de notre Sérénissime et prends bien soin de toi, mon filleul !

Comte Marco Di Ridero, de l’autre côté des océans


Publicités

3 commentaires

  1. […] 1608 au 4 Janvier 1609 inclus, sous peine d’enfermement avec les Nuovi Carnavalieri , de lapidation à coups de chaussures, de livraison à Da mondialus,  de découverte de la fraternelle accolade, de dîner mondain avec […]


  2. […] une maison sur laquelle est inscrit en grandes lettres : « 20 janvier 1609 : la fin d’une gravissime erreur […]


  3. […] infliger (au choix) : une peine d’enfermement avec les Nuovi Carnavalieri, une séance de lapidation à coups de chaussures, une sortie en mer avec l’équipage du redoutable  Da mondialus, un stage de découverte de […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :