h1

Une naissance miraculeuse

6 janvier 2009

van-eyck-vierge-chancelier

__

__Chers lecteurs,

__

__

__

__

__

Je reviens sur un fait qui ne vous est pas inconnu, puisque le tout Venise en parle : la naissance de l’enfant de Radota Tadi, éminente juriste à l’Union des Marchands de Poignards, qui, selon les dires de certains fervents croyants, aurait été conçu de manière immaculée et auquel ils vouent par conséquent un véritable culte.

__

dati

Ne croyant pas pour notre part au dogme de l‘immaculée conception, nous sommes partis enquêter auprès d’éminentes personnalités de Venise afin d’essayer d’élucider le mystère de la paternité de cet enfant. Nous vous livrons leurs déclarations ci-dessous.

Nous tenons bien entendu à vous rassurer en vous disant que la mère et l’enfant se portent bien.


Union des Marchands de Poignards

Sabieri Bertrani : « Si le Doge le demande, alors je veux bien être le père »

Gianno Copi : « J’ai 7 alibis pour ce soir là »

Edouardo Balladurio : « J’ai essayé avec madame Tadi » mais elle m’a répondu « Je vous demande de vous arrêter ! »

Giovanni-Pietro Raffarino : « La route était longue mais seule la pente fut raide »

Francesco Filli : « J’ai trop mal au dos pour ce genre de galipettes »

Michella Allia-Mario : « Nous attraperons le Coupable »

Christina Di Garda : « Je garantis qu’aucune bourse vénitienne n’est en faute »

Dominico Di Villapini : Comme il est dit dans la Bible : «  »Je tiens mon âme en paix et en silence, comme un enfant contre sa mère. »

Paliacci di Scena

Lorenzo Fabioso : « Je veux bien être responsable de l’enfant, mais pas coupable de l’avoir fait »

Beneditto Hamonetti : « Si je reconnais l’enfant, on me donne quel poste ? »

Martina Obroni : « Accoucher en moins de 35 heures en 1609 ? pffft !!! »

Bertolomio Delonaionne : « Si c’est une plaisanterie, elle est de mauvais goût ! »

Dominico Strausskani : « Un enfant avec une certaine Radota ? Laquelle ? j’ai « présenté mes hommages » à 12 Radota, rien que cette année »

Solène LaReine : « Pas de père ? Et si c’était un bébé du Saint Esprit Participatif ? »

Mascarade, Ombres, Déguisements Et Mystères

Francesco Braïni : « Vous êtes dans un système de pensée qui tendrait à prouver qu’on peut être le père, ou ne pas l’être … Il y a pourtant une troisième voie »

Marinella Di Sarnofio : « Nous devons assumer ensemble ce bébé démocratiquement conçu »

Il Barone Del Torchetti : « Si elle avait porté un masque de Catharina Dal masio, pourquoi pas, mais là…. »

Gianni Perlovatto : « Etant donné que la conjoncture économique vénitienne fut défavorable , je n’ai pu préconiser de renforcer nos actions sur les bourses de commerce »

Thomassone Cortegiano : « Moi, Braïni ne m’a rien demandé, alors je n’ai rien fait »

Norina Cortegiano : « Moi je sais qui c’est , mais je le dirai pas… Mais si , je te dis que je sais qui c’est ! »

Nicolo Mansinetti : « Sans jouer l’avocat du diable, qui vous dit que cet enfant a été voulu par le père ? « 


Giacomo-Enrique Strossi : « C’est facile d’attraper un bébé tigre, il suffit d’entrer dans l’antre du tigre.  » (proverbe chinois)


Stevio Coupa : « Il n’est pas de moi et c’est dommage pour lui »


Christo Gistani : « Il est beau, intelligent et doué ce petit, il est peut-être de moi finalement »


Adora Toumo : « En droit, le père est en faute ! »


Giacommo Cauvière : « Montons une association d’aide aux enfants nés de père inconnu »


Ervino Jaboci : « Il est où le père pour que je me le fasse ?!  »


Lorenzo Adamo : « Quel Fanfaron ce père, mais il doit être très attachant ! « 


Faustina Sediro et Christophio Technezisto : « Le père ? C’est sûrement pas un Hèllene… »

Verdicce

Daniele Competito : « Elle a accouché dans les arbres ? Non ? alors il n’est pas de moi… »

Nouveaux Pagliaci Anti-sequins

Olivio Bisiencenisti : « Encore un fardeau qu’on veux mettre sur le dos des travailleurs ! »

Nuovi Carnavalieri

Ervino Morino : « je ne trahirai jamais mon épouse , la trahison ce n’est pas mon genre »

Personnalités inclassables :

Enrico Giuliardi : « L’article 56 alinéa 6-b de la Constitution de Venise m’empêche d’avoir des relations avec une marchande de poignards et je mets quiconque au défi de démontrer le contraire, sous peine de poursuites judiciaires »

Sebastian El perfidio : « Moi je ne fais que des enfants dans le dos, alors c’est pas moi ! »

Ibn El Farid Bentahar El Andaloussi dit Farido El Magnifico  : « Je suis contre Rada Tadi, je suis contre le Doge, je suis contre Braïni, je suis contre les bébés, je suis contre les enfants, je suis contre les journalistes ! Ceci posé , quelle est la question ? « 

Bernard le Gouailleur Tapice : « Le bébé je te le reprends pour 1 sequin et je le revends dans 10 ans une fortune à un négrier »

Saint Bernard Pie-Paul Kouchneri : « Eh quoi monsieur ? Vous remettez en cause le droit d’ingérence dans la chambre des dames ? »

Carlita Brunesca : « Quelqu’un m’a dit que c’est le frère de mon Doge« 

Melvina Sylva (dans sa boule de cristal) : « Je vois , je vois…. euh je préfère ne pas voir »

A l’étranger :

Borackio Obamati : « Elle m’a dit , « fais-moi un enfant », j’ai répondu naturellement : « Oui je le peux ! » »

Le mystère reste entier….

__

Gianfranco Canio, Gazette Marianni Di Venice du 06 Janvier 1609

khan

Publicités

11 commentaires

  1. Y a-t-il un enfant, une mère, un père ? Probablement. Mais nulle certitude ne saurait lever le doute, car les apparences sont souvent trompeuses.


  2. Excellent, je suis morta de rire !!! héhé! la forza des dona de pouvoir faire des enfants à ces signore qu’ils le veulent ou pas ! Espérons que le Doge n’en tirera pas la leçon en stérélisant toutes les vénitiennes !


  3. …Eh oui La communauté Héllène de Venize étant très soudée et communicante, ses membres l’aurait su…

    A piu,

    Xo


  4. “Je suis contre Rada Tadi, je suis contre le Doge, je suis contre Braïni, je suis contre les bébés, je suis contre les enfants, je suis contre les journalistes ! Ceci posé , quelle est la question ? “

    Certes certes, mais je ne suis en revanche pas contre l’article 56 alinéa 6-b de la Constitution de Venise … Aussi je vous somme (sous peine de vous envoyer un huissier dument assermenté pour faire respecter l’article 56 alinéa 6-c) de corriger immédiatement mon nom en notant Ibn El Farid Bentahar El Andaloussi dit Farido El Magnifico (Et non Farid Hata comme cela a été vulgairement écrit)

    Je vous remercie pour votre compréhension madame la vénitienne.
    Salutations andalouses.


  5. cher Ibn’ (je peux vous appeller Ibn n’est ce pas ?)

    J’ai fait virer le page qui me sert de secrétaire et je corrige mon article de ce pas


  6. « cher Ibn’ (je peux vous appeller Ibn n’est ce pas ?) »

    Je savais en venant ici, que je serai forcément confronté au raccourcis. Dois-je vous remercier de me donner raison, Gian ? … heu, je peux vous appeler Gian, hein ? 😀


  7. Appelez moi Farido El Magnifico, ça ira …


  8. Enfin un billet parfaitement compréhensible.On commence à y voir un peu plus clair.


  9. @Grodem

    Il y a tout de même quelques « private jokes », cher amis 🙂


  10. […] sais que l’immaculée conception de mon enfant témoigne de la bénédiction des cieux envers mon humble personne et par conséquent envers Venise […]


  11. […] Radota, Je vous écris pour vous féliciter pour la naissance de votre bébé, une petite fille dont le destin et les conditions de sa conception miraculeuse sont de loin dignes […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :