h1

Respublica Banana Buissonniera

16 janvier 2009

crieur-public__Vendredi 16 Janvier 1609,

__

__

__


Cher Fabio,


Je suis surprise par cette annonce étonnante, faite hier par nos crieurs publics sur toutes les places de Venise et sa campagne environnante :


Oyé Oyé Mes Sujets !

MOI, Doge Da Ponte, Lumière glorifiée de notre République, demande à la population de Venise de soutenir le travail de ses représentants a l’Assemblée des Notables (AN)!!

JE réclame votre abnégation pour ne plus provoquer d‘absentéisme à l’Assemblée. cette plaie qui empêche l’enregistrement automatique de mes propositions de lois visant à réformer en toute vitesse notre noble République.

Vos dignes représentants sont venus me trouver pour me dire pourquoi ils étaient si souvent absents. J’exige par conséquent que vous évitiez :

– de les distraire en leur offrant le gîte et le couvert, afin qu’ils n’oublient pas leur rendez-vous avec la République

de les importuner et les retenir dans la rue en leurs présentant vos filles à marier alors qu’ils doivent se rendre au palais

– de les flatter sur leur endurance à la boisson, ce qui les incite à faire de la surenchère au mauvais moment

– de les mêler à des débats concernant les performances de nos équipes sportives, afin de ne pas les inciter à se jeter dans des disputes physiquement invalidantes

– de les embrasser de trop prêt pour leur témoigner votre reconnaissance pour services rendus, ce qui favorise leur contamination en cas de maladie, alors qu’ils sont si fragiles

– de les intimider avec vos menaces de ne pas les ré-élire s’ils ne cèdent pas sur le champ à vos mesquines doléances, ce qui les paralyse et les retarde

– de les élire contre leur gré à la tête de toutes vos associations sportives, musicales, gastronomiques, oenologiques…, les incitant ainsi à cumuler des fonctions très contraignantes qui les éloignent de leur mandat principal

Il est par contre ordonné à tout vénitien :

– de les accompagner jusqu’au Palais quand ils sont en état d’ébriété afin qu’ils fassent acte de présence

– de les rassurer et les encourager chaudement avant la tenue de l’Assemblée des Notables afin d’éviter qu’ils ne soient soucieux et donc trop pointilleux dans leurs fonctions

– de les récompenser par quelque gâterie quand ils remplissent physiquement ces mêmes fonctions

– de leur promettre de les ré-élire à volonté s’ils se montrent à la hauteur de leur mandat en ne contrariant pas votre Doge bien-aimé

Et surtout, n’oubliez pas de leur rappeler que quand le devoir commande, on cède avec plaisir à son ordre !

Tout Vénitien ne respectant pas ces fermes recommandations sera sanctionné financièrement, ceci afin de ne pas grever les indemnités de présence de ses représentants, qui en seraient davantage démotivés

La situation serait-elle, cher Fabio, aussi critique au Palais des Doges ?

Lucia Di Ridero

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :