h1

Nouvelles colonies : Carnaval de l’humour et renouveau

23 janvier 2009

carnaso

Vendredi 23 Janvier 1609,

 

 

 


 

Cher Gianfranco,


 


JE viens de prendre connaissance des nombreux commentaires moqueurs, injustes et manquant de FRA TER NI TE dans les lieux publics de Venise, ces jours-ci, au sujet de mon billet d’avant-hier publié dans votre gazette Marianna Di Venice sur le discours du sacre de Borackio Obamati, que j’ai bel et bien « inspiré », comme JE l’ai écrit.

 

 

JE comprends que ce billet et la revendication aient pu surprendre ceux qui, à distance, n’avaient ni le son ni l’image : « Son ego est devenu totalement démesuré ! », se sont-il dit…ce n’est pas une libelliste  !


 

Alors, quelques précisions pour les rassurer.

Sur la forme, au vu du moment historique que nous vivions, moment auquel JE participe au milieu du peuple des Nouvelles Colonies, en toute humilitude et sans protocole, c’est à votre invitation amicalement provocatrice (« t’es pas chiche de couvrir l’événement) que j’ai répondu de façon courageuse !


 

Sur le fond, si c’est moi qui ai inspiré son discours d’intronisation JE dois cependant contrebalancer cela par l’aveu que c’est par contre nous autres, Vénitiens, qui nous sommes inspirés de la mode orientalisante de Borackio Obamati, que nous avons amplement copiée pour nos nouveaux costumes et les thèmes des dernières pièces des Pagliaci di Scena !


segobama

 

La force de l’événement qu’a été cette intronisation vécu ici et dans le monde m’a impressionnée… mais pas au point de perdre le sens de la modestie et de l’humour !

 

Il y a bien d’autres événements majeurs à vivre… Comme, par exemple, cette confidence très symbolique que m’a faite Colino Powellini, issu d’une illustre famille vénitienne immigrée , dont JE voudrais vous dire quelques mots. Car elle est révélatrice du nouveau climat des Nouvelles Colonies.


Colino Powellini, ancien chef de fanfare (spécialité : les instruments à plomb) et conseiller sous le règne sinistre du nain grimaçant, a répondu sans détour sur la question de la perte d’influence ludique des Nouvelles Colonies, conséquence de la politique du carnaval menée après 1601 (souvent contre l’avis artistique de Colino Powellini lui-même).

powell

 Il a reconnu avec beaucoup de calme que nombre de décisions du nain grimaçant avaient miné la position des Nouvelles colonies et décrédibilisé leur influence festive dans le monde :

 

 

Les modes de déguisement et de maquillage imposées aux indigènes, les secrets de fabrication de masques indigènes volés, les enlèvements secrets d’opposants indigènes, leur internement secret et leurs cures de rire forcé pour qu’ils soient gais et se convertissent facilement aux règles et rites du carnaval en vigueur chez nous.

 

 

Il a salué la phrase du nouveau Roi du Carnaval Borackio Obamati selon laquelle « la sécurité du carnaval ne pouvait pas être assurée aux dépends des libertés. »

 

Il a beaucoup insisté sur l’influence positive du trajet personnel de Borackio Obamati et sur les magiciens disciples du Grand Turc en particulier.


Colino Powellini y a vu le signe de cet esprit d’apaisement dont les Nouvelles colonies et leur nouveau Roi du Carnaval auront tant besoin pour faire face aux difficultés, intérieures et extérieures.

 

 

D’ailleurs, les décisions que Borackio Obamati a prises dès aujourd’hui en sont le signe.

 

 

D’une part, l’arrêt immédiat des cures de rire forcé dans une partie de l’île de Cuba. D’autre part, il a réuni ses conseillers pour parler des terres indigènes conquises et spoliées par le nain grimaçant et pour continuer la mise au point du plan de lutte contre les attaques de Da Mondialus, le terrible pirate.

 

Espérons que ce changement permettra l’émergence d’une SO LI DA RI TE ludique mondiale avec des règles où le carnaval sera au service du rire et le rire au service de l’homme et la FRA TER NI TE. »

Solène LaReine, La vrai reine de Venise

segolene

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :