h1

PAVLVS V BVRGHESIVS ROMANVS PONTIFEX MAXIMUS

6 février 2009

paul_v 

 

  

Vendredi 6 Février 1609,

 

 

  

 

 Mon cher Lucas,

Figure-toi que j’ai rencontré le pape Paul V lui-même à Davos !

Il s’était déplacé spécialement pour bénir la foule des pénitents et surtout faire un appel à la lutte sainte contre Da Mondialus, dont les attaques risquent, selon lui, d’ébranler les fondements même du culte sacré de Saint-Crésus.

Ayant réussi à obtenir une audition auprès du Saint-Père, je l’ai interrogé sur l’accroissement impressionnant du nombre de pénitents cette année et des dérives que cela pouvait entraîner en termes de pratiques religieuses. Il m’a dit tout simplement répondu qu’il serait « difficile de leur refuser le droit de suivre l’Evangile »…

Peu loquace, ce pape récemment élu est surtout bien coriace !

Vous rappelez-vous comment il avait excommunié il y a trois ans le précédent Doge et le Sénat de Venise ? Parce qu’ils avaient fait publier deux décrets (dont l’un défendait l’établissement de monastères nouveaux sans permission, et l’autre prohibant les dons d’immeubles aux ecclésiastiques, sans son consentement) jugés hostiles à son autorité et avaient fait emprisonner sans le prévenir un chanoine pour une affaire de mœurs.

Il avait par la suite jeté l’interdit sur Venise.

Heureusement que le Roi de France, Henri IV était intervenu en faveur de la Sérénissime et avait obtenu sa levée !

Bon, cela n’a pas empêché l’élection du Doge da Ponte, mais nous avons probablement évité d’autres plaies, comme pluies de grenouilles et épidémies de pustules.

Il est encore plus dur envers les apostats de la foi chrétienne et les hérétiques, qu’il n’hésite pas à faire brûler pour l’exemple !

heretique

Les inquisiteurs chargés de veiller scrupuleusement au respect des dogmes de l’Eglise sont d’ailleurs débordés avec l’afflux de dénonciations en tous genres.

inquisiteur-medieval

Il a cependant récemment fait preuve d’une grande mansuétude envers des évêques schismatiques, excommuniés par son prédécesseur, qui avaient osé affirmer que le Christ n’était pas né Juif, qu’il n’avait pas cinq orteils à son pied gauche mais trois, et qu’il n’était pas mort des suites de son calvaire mais d’une simple insolation.

Interrogé à ce sujet, il m’a affirmé que l’excommunication avait été levée mais qu’ils n’avaient pas été réintégrés au sein de l’Eglise de Rome, car il condamnait bien entendu leurs thèses.

Or c’est bien la première fois qu’un pape condamne de telles thèses sans occire leurs porte-paroles !

Comment expliquer cette attitude si charitable envers son prochain si ce n’est parce qu’il porte la calotte et la crosse ?

On ne peut que lui suggérer de sauver ces brebis perdues de l’Eglise en leur appliquant personnellement sa méthode d’exorcisme en onze parties prévoyant successivement :

récitation d’une litanie accompagnée d’une aspersion d’eau bénite, récitation du Psaume LIV ; adjuration à la divinité et interrogation faite au démon, récitation de certains passages des Evangiles, prononciation du premier exorcisme contre le Démon; prière préparatoire ;prière accompagnée de divers signes de croix; second exorcisme prononcé avec une certaine violence contre l’ « Antique Serpent » (Apocalypse XII); nouvelle prière ; troisième et dernier exorcisme.

Si après tout cela, ils continuent de parler d’insolation…  il ne restera plus qu’à prier pour leurs âmes…


Marco Di Ridero, de la chapelle de Saint-Crésus à Davos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :