h1

l’Europe : M asques, O mbres, D éguisements E t M ystères

9 février 2009

masques-venise2

__

__

__


__Chers lecteurs,

__

__

Voici le récit de l’assemblée générale de la guilde des fabricants de Masques, Ombres, Déguisements Et Mystères qui s’est déroulée hier dans une ambiance de liesse populaire.


J’étais à la tribune en tant que candidat d’honneur désigné par le chef de la guilde, Francesco Braïni, pour l’élection des représentants à l’Assemblée des villes de Foire à Strasbourg. J’ai été très applaudi par l’assistance, ce qui m’a ravi.

Je tiens cependant à préciser que n’étant pas fabricant moi-même, mais un modeste libelliste et amuseur public, si les autres ne sont pas élus, je leur laisserai volontiers ma place.

Je l’ai dit et j’espère qu’on me le rappellera en temps voulu.

Vous me direz, pourquoi avoir été désigné alors ? C’est que la volonté de Braïni de promouvoir efficacement la diversitude au sein de la Guilde est tellement large qu’elle englobe aussi les non-membres.

Les deux moments forts furent naturellement le discours de Francesco Braïni et, à la stupéfaction générale, l’annonce du départ de la soeur Catharina Dal Masio, qui va rejoindre un couvent encore inconnu. Ce départ fait bruisser tout Venise , ou par exemple.

dal-masio

Je ne la connais pas, je ne l’ai jamais vue mais je crois qu’elle est bien partie car je n’ai pas remarqué sa présence.

Voici le compte-rendu des propos entendus ou supposés à propos de cette assemblée générale :

Union des Marchands de Poignards

Sabieri Bertrani : « Braïni fait des masques pour le vil peuple, quelle horreur ! »

Patrizio Devediano : « Ils sont tous malades du choléra dans cette guilde; même les nonnes fuient ! »


Pagliacci di Scena

Solène LaReine (s’adressant en toute sororité à la soeur Catharina Dal Masio) : « Viens à moi, ma chère enfant… »

Nouveaux Pagliaci Anti-sequins

Olivio Bisiencenisti : « Braïni ? De toutes façons je braille plus fort ! »

Nuevi Carnavalieri

Ervino Morino : « Moi j’ai un poste et Braïni des postures ! »


Les Regrettés car absents :

Gianni Perlovatto : « Dit en langage de banquier, je me suis fait liquider ».

Il Barone Del Torchetti: « Vous ne m’avez pas écouté, Francesco, maintenant, je pleure un être cher que vous ne méritiez pas« 

Sébastian El perfidio : « Mais non Dal Masio n’a pas trahi, et croyez moi qu’en matière de trahison je suis un expert ! »

Soeur Catharina Dal Masio : « J’aurais pu devenir Doge en 1612 si je l’avais voulu mais à quoi bon être quelqu’un d’important si on ne peut prendre conscience de son importance ? « 

giulardi

Enrico Giuliardi : « un huissier dépêché par mes soins sur les lieux a attesté que, contrairement à la charte éthique de la guilde dans sa révision de mai 1608, qui stipule dans la subdivision 29 de l’amendement 45 qui a remplacé l’article 34 alinéa C-Ter , il y avait une autre couleur que l’orange sur le mur derrière Braïni, j’ai donc décidé de ne pas me rendre à cette mascarade irisée »

Ibn El Farid Bentahar El Andaloussi dit Farido El Magnifico : « je suis contre Braïni, je suis contre les réunions, je suis contre les masques, je suis contre l’Assemblée des villes de foire, je suis contre les nonnes ! Ceci posé , quelle est la question ? « 

Giacommo Cauvière (très prosaïque) : « Pas eu le temps de venir, trop occupé mais je ne me faisait aucune illusion de toutes façons »

Mascarade, Ombres, Déguisements Et Mystères

Francesco Braïni : « Je veux promouvoir le masquisme au sein de la guilde : ce ne sont pas les plus méritants de la guilde que je veux favoriser, mais ceux qui ont porté ou portent les plus jolis masques »

Marinella Di Sarnofio : « Cette équipe de candidats à l’Assemblée des villes de foire est naturellement FOOORRRRMMMIIIIDDDDAAAABBBBBBLLLLLE !! »

Christo Gistani : « Je ne suis pas retenu donc raisonnablement il n’y aura ni beaux, ni intelligents, ni doués parmi nos candidats à l’Assemblée des villes de foire, et puis au passage, bien content que la Dal Masio s’éclipse ! »

bw

Célina Alomini : « Bon l’autre s’est tirée, tout le charme est pour moi ! »

Geronimo Charreti : « Suis remonté ouh la la la la , mais je vais me battre ! »

Enrico Il Piccolino Rosso (s’adressant aux musiciens) : « Incapables ! C’est pas l’hymne de l’Assemblée des villes de foire que vous jouez là c’est la dernière arietta de Carlita ! »

Thomassone Cortegiano : « Je me suis dépêché pour prendre une place au deuxième rang, près des bons dieux, j’étais bien au chaud… »

Nicolo Mansinetti : « Sans jouer l’avocat du diable, la consultation des militants a t-elle vraiment été faite dans la concertation la plus consensuelle ? »

casa

Guillermo Di Casanogon : « Moi ce que j’aime dans ce genre de réunions, c’est qu’il y a des femmes partout »

Giacomo-Enrique Strossi : « Quand l’homme se regarde beaucoup lui-même, il en arrive à ne plus savoir quel est son visage et quel est son masque. » (proverbe de Pio Baruja)

Stevio Coupa : « Les candidats ? une bande d’imposteurs qui ont volé MA place »

Adora Toumo : « En droit, la procédure de consultation est à étudier de près ! »

Lorenzo Adamo : « Des fanfarons, des courtisans , des martyrs, des désabusés et des sournois, la guilde est tombée bien bas ! « 

Faustina Sediro et Christophio Technezisto : « Aucun Héllène candidat ? Dites-nous Francesco , « Demos kratie » c’est bien nous qui l’avons inventée non ? »

Norina Cortegiano : « Moi je savais tout ce qui allait se passer, et tout ce qui allait se dire. Mais si ! je t’dis que je savais ! « 

Christophio Cineuko : « Peuchère, dans le pays qui est le mien, tous ces courtisans seraient affectueusement traités de gros pouilleux ! « 

Et enfin le mot de la fin :

Francesco Sabieri di Penalti, naturellement reconduit au Comité d’Ethique et d’Hygiène Corporelle de la guilde : « C’était une très belle réunion, si y en a un qui dit le contraire je m’en vais le convaincre en toute fraternité »

Que d’animation fiévreuse et d’enthousiasme dans cette guilde ! FORZZAAAA !!!!

Gianfranco Canio, Gazette Marianni Di Venice du 09 Février 1609

khan

 

Publicités

13 commentaires

  1. Vous parlez d’or chère Francesca !


  2. Excellent !


  3. Eccola verità, grazie!


  4. La campagne est désormais lancée, et j’espère sincèrement que certains représentants de l’Assemblée des villes de Foire à Strasbourg repousseront moins d’électeurs que d’autres en séduiront.


  5. Vous parlez d’or Francesca


  6. La libertà…


  7. … nous nous retrouverons à Firenze !!!!!


  8. @Mirabella

    Nous allons bien nous amuser, chère cousinetta 😉 !


  9. Alors, vous vous amusez bien les cousinettas? 😀
    Je crois que le rendez-vous sera manqué.


  10. Nous verrons Vedova. Seul le Doge (et Braïni quelquefois) a le don de prémonition….


  11. Pas si sur…


  12. Plié je suis !

    Et j’ai bien fait d’être absent, inconnu et masqué, j’ai échappé à la verve du prolixe Gianfranco.


  13. Cher FrédéricLN,

    Gianfranco pensera à vous la prochaine fois 😉



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :