Archive for the ‘Décrets et Lois’ Category

h1

Décret Dogéal du 03 Novembre 1610 dit «Décret indietro, de retour»

3 novembre 2010

 

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a toujours le don de m’agacer d’ailleurs)

Attendu que :

1)     Les courriers à Venise sont interdits depuis le mois de Juin 1610 et que cela fait bien long.

2)     Que la Sérénissime se doit d’avoir des chroniques dignes de ce nom.

3)     Que Fabio Lauresti, Lucia Di Ridero et les autres chroniqueurs ont des fourmis à leur plumes.

 

 Décrète :

 Article 1

Les  Chroniques vénitiennes reprennent à compter de ce jour et ce, jusqu’à nouvel ordre.

 

Le Doge, Nicolo Da Ponte, en sa grande inventivité


h1

Décret Dogéal du 1er Avril 1609 dit «Décret des sequins désempochés»

1 avril 2009

decret

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a toujours le don de m’agacer d’ailleurs)

Attendu que :

1) En ce moment le peuple dans sa pénible ingratitude envers moi, gronde et me réclame des actes forts

 2)   Mon devin personnel me prédit les pires tourments si je ne réagis pas à la dérive coupable des notables vénitiens

3)    Pour préserver mon train de vie princier et ma cassette personnelle, je dois renflouer les caisses de la Sérénissime par d’autres moyens

4)    Les propos et écrits de certains chefs de guilde m’insupportent de plus en plus

Décrète :

Article 1

Tout commerçant, artisan, banquier ou autre entrepreneur qui:

  se servirait allègrement dans la caisse de son établissement

   recevrait des sommes supérieures au traitement de son doge bien aimé

    porterait des montres de valeur avant d’avoir atteint l’âge de 50 ans

    profiterait des attaques de Da Mondialus pour déplacer son établissement en dehors de la cité de Venise

     (pendant qu’on y est) dirait du mal du doge

Sera condamné à verser au trésor vénitien les sommes incriminées et se verra infliger (au choix) : une peine d’enfermement avec les Nuovi Carnavalieri, une séance de lapidation à coups de chaussures, une sortie en mer avec l’équipage du redoutable  Da mondialus, un stage de découverte de la fraternelle accolade, un dîner mondain avec Saint Bernard Pie-Paul , ou une tournée avec les Pagliaci Di Scena au grand complet cette dernière punition étant,  je le reconnais, au-delà du supportable).

Article 2

Tout Vénitien se prénommant Francesco Braïni et exerçant la profession de fabricant de masques se verra appliquer l’article 1 sans limitation de durée.

 Le Doge, Nicolo Da Ponte en sa grande sévérité

sarkozy

h1

Décret Dogéal du 12 Janvier 1609 dit «Décret du Tenez mes amis, c’est le peuple qui régale !»

12 janvier 2009

decret

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a toujours le don de m’agacer d’ailleurs)

Attendu que :


1) J’ai énormément de copains à placer, surtout en ces temps de crise

2) J’ai aussi un certain nombre d’adversaires à séduire à néant

3) L’équilibre des finances de la république m’importe peu, surtout s’ il remet en cause le point 1

4) J’applique le principe du « diviser pour mieux régner »

5) J’adore inventer des titres honorifiques pour mon bon plaisir

6) Que des individus de grande taille, qui me révulsent au plus haut point, se permettent de me critiquer ouvertement,


Décrète :

Article 1

Il est créé un poste de Ministre des gondoliers

Il est créé un poste de Délégué aux gondoliers de moins de 30 ans

Il est créé un poste de Secrétaire aux gondoliers de moins de 30 ans et qui sont gauchers

Il est créé un poste de Haut Commissaire aux gondoliers de moins de 30 ans , qui sont gauchers et qui mangent des oranges en hiver

Il est créé un poste de Préfet aux gondoliers ne travaillant que le matin sauf en cas de pluie

Il est créé un poste de Rapporteur aux gondoliers d’origine florentine ayant un cousin évêque

Il est créé un poste de Directeur de l’Office de Surveillance des gondoliers

Il est créé un poste de Directeur de l’Office de Surveillance de l’Office de Surveillance des gondoliers

Il est créé un poste de Médiateur des Conflits entre gondoliers sauf les conflits du mardi

Il est créé un poste de Médiateur des Conflits entre gondoliers pour les conflits du mardi

Il est créé un poste de Médiateur des Conflits entre les deux médiateurs des conflits entre gondoliers


Article 2

Tout Vénitien se prénommant Dominico Di Villapini et exerçant la profession publique d' »arracheur de masques » ne pourra postuler à aucun de ces postes prestigieux.


Le Doge, Nicolo Da Ponte, en sa grande créativité

sarko1

h1

Décret dogéal du 24 décembre 1608, dit « Décret de la trêve des confiseurs »

24 décembre 2008

decret

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a toujours le don de m’agacer d’ailleurs)
Attendu que :

1)      Je serai absent de Venise pendant cette période et que rien,même l’acheminement du courrier, ne peut tourner correctement en mon absence

2)      De toutes façons, je n’ai pas envie de passer mon temps en cette période de fêtes à lire tout ce qui s’échange dans la Sérénissime

3)      Que dans le monde chrétien,  cette période est synonyme de repos et de ressourcement familial, auxquels je dois aussi m’astreindre

4)      Que les propos et écrits de certains individus de grande taille m’insupporteront ad vitam aeternam

Décrète :

Article 1
Tout billet, libellé, gazette, et autre courrier est interdit sur tout le
territoire de la république pour la période du 24 décembre 1608 au
4 Janvier 1609 inclus, sous peine d’enfermement avec les
Nuovi Carnavalieri
, de lapidation à coups de chaussures, de livraison à Da mondialus, de découverte de la fraternelle accolade, de dîner mondain avec Saint Bernard Pie-Paul , ou de tournée avec les Pagliaci Di Scena au grand complet, ce qui est,  je le reconnais, une punition au-delà du supportable.

Article 2
Tout Vénitien se prénommant Dominico Di Villapini et exerçant la profession
publique d’ « arracheur de masques » devra respecter personnellement l’article
1, et ce sans limitation de durée.

Le Doge, Nicolo Da Ponte


sarko1

h1

Décret Dogéal du 2 Décembre 1608 dit «Décret du casse-toi, p’tit con !»

2 décembre 2008

decret

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a toujours le don de m’agacer d’ailleurs)

Attendu que :

1) Certains garnements ont jeté des pierres contre les fenêtres du Palais des Doges pendant que j’admirais ma collection de montres

2) Certains garnements ont fait du bruit dans les rues pendant que je me reposais dans mes appartements

3) Certains garnements sont venus mendier pendant que je soupais dans mon jardinet privé

4) Que ces garnements sont certainement issus de la lie du peuple

5) Que ces enfants deviendront un jour des individus de grande taille, me revulsant par conséquent au plus haut point

6) Qu’il vaut mieux prévenir que subir

Décrète :

Article 1

Tout enfant de roturier, quel que soit son âge, aura le choix entre croupir dans les geôles infâmes de la Sérénissime ou d’être enrôlé avec le sourire dans les fabriques de l’Union des Marchands de Poignards.

Article 2

Tout Vénitien se prénommant Dominico Di Villapini et exerçant la profession publique d' »arracheur de masques » devra, quelque soit son âge et sa condition sociale, respecter l’article 1.

Le Doge, Nicolo Da Ponte, en sa grande mansuétude

sarko1

h1

Décret Dogéal du 27 Novembre 1608 dit « Décret des vils pains rassis»

27 novembre 2008

decret

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a toujours le don de m’agacer d’ailleurs)

Attendu que :

1) Certains individus bien définis se permettent de critiquer ma façon de gouverner

2) Ces mêmes individus ne cessent de vouloir me piéger

3) Qu’ils se mettent en groupe pour me nuire

4) Qu’ils laissent leurs amis me manquer de respect

5) Que ces individus de grande taille me revulsent par conséquent au plus haut point

Décrète :

Article 1

Tout Vénitien qui occupera une fonction officielle pendant une durée de moins de deux années, sera considéré comme n’ayant jamais exercé cette fonction et sera rayé des registres

Article 2

Tout Vénitien se prénommant Dominico Di Villapini et exerçant la profession publique d’ « arracheur de masques » devra tout particulièrement respecter l’article 1.

Le Doge, Nicolo Da Ponte

sarko1

h1

Décret Dogéal du 10 Novembre 1608 dit « Décret des vieux masques »

10 novembre 2008

 

 decret

MOI, Nicolo Da Ponte, Doge de la Sérénissime Venise jusqu’en 1612, et Doge à vie si les auteurs de ces chroniques respectaient les réalités historiques (ce qui a le don de m’agacer d’ailleurs)

Attendu que :

1 ) Cela divise les Pagliaci di Scena : Orlanducci et LaReine Vs Delonaionne

2) que cela enquiquine Francesco Braïni et Olivio  Bisiencenisti

3) Que cela fera les pieds aux deux ex-doges encore en vie, Valério Giscardino et Giacomo Chiraccini

Décrète :

Article 1

Tout Vénitien de plus de 70 ans est désormais interdit de port du masque lors du carnaval de la cité, son visage nu suffira amplement comme déguisement.

Article 2

Tout Vénitien de moins de 70 ans mais se prénommant Dominico Di Villapini et exerçant la profession publique d’ « arracheur de masques » devra aussi respecter l’article 1.

Le Doge, Nicolo Da Ponte sarko1