Posts Tagged ‘chevalier orange’

h1

A la recherche frénétique du cavaliere mandarine !!!

9 mars 2010

(Dans le porte-billet de Francesco Braïni – 9 Mars 1610)

Mon bon Francesco,

N’ayant pas le don d’ubiquité, je tiens à vous informer que je suis aucunement responsable des méfaits que vous m’attribuez en me soupçonnant d’être le cavaliere mandarine, pour la simple raison que les mois passés j’étais trop occupé à détrousser quelques riches brebis égarées sur la lagune pour nourrir la veuve et l’orphelin.

Enrico Giullardi

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbb

bbbbbb

Monsieur Braïni !

Hiiiiiii ! Moi je sais qui c’est ! J’ai des preuves formelles ! J’ai tout étudié, tout décortiqué, tout analysé, tout agité, tout autopsié, tout caractérisé, tout comparé, tout considéré, tout déchiffré, tout décomposé, tout dépecé, tout désossé, tout disséqué, tout dissocié, tout distingué, tout énuméré, tout épluché, tout examiné, tout inventorié, tout psychanalysé, tout raisonné, tout recherché, tout  regardé, tout résolu, tout scruté, tout sondé, tout vérifié pour trouver l’identité de ce cavaliere mandarine qui vous fait des misères, mais vous allez rire…je me suis surtout tout trompé ! Yihhhaaa !

Il Romaintus

_____________________

_

____________________

bbbbbbb

Monsieur le Président de la guilde  « Mascarade, Ombres, Déguisements et Mystères »

Aucun article du règlement intérieur de la guilde ne prévoit ce genre d’amusement épistolaire public, déduisez-en que je ne suis donc pas l’auteur des écrits qui sont reprochés au cavaliere mandarine

Par contre si vous mettez la main sur lui, c’est avec abnégation que je remplirai ma noble fonction de médiateur.

Nicolo Mansinetti

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbb

vvvvvvvvv

Francesco,

Le cavaliere  mandarine n’étant pas une femme, il n’y a aucune chance que je le connaisse.

Guillermo di Casanogon

_____________________

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbb

Braïni,

Une bonne fois pour toutes : je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine, Je ne suis pas le cavaliere mandarine

Christo Gistani


_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbb

Monsieur le chef de guilde,

Laissez donc notre beau cavaliere mandarine tranquille, il est si beau, si gentil, si frais, il porte si bien le masque et il parle si vrai que nous serions vraiment tristes s’il venait à disparaître de notre horizon quotidien.

Baronneta Francesca Bianca, Sophia di Massilia, Lucia di Ridero et leur cousine Geraldina en pâmoison

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbb

Tête mâle : Mon pote Francesco,

Mais p….. de b….. de m…., c’est quoi ce f…… ? Tu te laisses emm….. par un zozo orangé qui te démonte la g….. à longueur de journée en disant que tu  pourris la vie de tes fabricants de masques. Et tu n’as même pas les c……. de lui dire en face à ce clown ce que tu penses de ce qu’il te balance à la tronche ?

Mais c’est quoi ce chef de guilde à la noix ? je vais te le dire ce que….

Tête femelle : … Euh, je reprends le fil de cette missive, mon compagnon un peu impulsif voulait dire en fait :

Monsieur le chef de la guilde,

Nous nous étonnons de l’agitation qui sévit dans la guilde. Nous sommes interpellés par le fait qu’un quidam de couleur mandarine vienne asséner des coups en vous accusant de ne pas être irréprochable vis-à-vis des fabricants dont vous êtes le représentant. Nous sommes déçus par le fait que vous ne répondiez pas aux propos que ce triste sire tient sur vous. Nous nous interrogeons par voie de conséquence sur votre légitimité à la tête de la guilde !

Le terrible duetto Cocobino

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb


bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbb

tttttttttt

Mon Francesco,

Mais euh, il fait que m’embêter le cavaliere mandarine. C’est un vilain pas beau, qui dit des paroles méchantes et qui me donne envie de crier très fort « Assez ! ».

S’il continue je vais devenir tout rouge, et même peut-être que je dirai un gros mot.

Voila c’est dit, na ! Alors qu’il arrête celui là hein !

Giacomo Madjabruti

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbb

bbbbbbbb

Ami des Fruits et Légumes, notre bon Braïni,

Nous sommes nous aussi des cavalieres maraîchers et nous déplorons que vous ne vous intéressiez qu’à ce cavaliere mandarine:

Moi le Cavaliere Salsifi, je pourrais facilement vous démontrer que ce cavaliere est un vil imposteur et qu’il est de surcroît un malandrin plutôt qu’une mandarine.

Moi le Cavaliere Kiwi, je vous apprendrai que dans votre secte se trouvent des pseudo-amoureux de la nature qui en fait ne sont amoureux que des bienfaits que leur courtisanerie à votre égard leur prodigue.

La confrérie naissante des cavalieres maraîchers

__

___________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

vvvvvvvv

bbbbbbbb

Mon cher chef de guilde adoré,

Oui, c’est moi le cavaliere mandarine !

Euh… non malheureusement, ce n’est pas moi, et pourtant j’aurais bien aimé sentir une fois,  ne serait qu’une seule fois, le doux vent de la contestation de votre pouvoir suprême, hum… cela me faisait frissonner.

Princesse Mirabella, effrontée

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbb

vvvvvvvv

bbbbbbb

Mon bon Braïni

Vous le savez, nous autres les membres de la confrérie de « Jesus GRID ressuscité », nous ne parlons pas vénitien mais uniquement par citations, aussi à propos de ce cavaliere mandarine pourrons-nous dire avec force :

« Une seule mandarine pourrit tout un panier. » (Chroniques abyssiniennes)

Comprenne qui pourra…

Giacomo-Enrico Strossi


_____________________

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbb

Monsieur FB,

Moi, Gianfranco Democratico, vaillant défenseur de la guilde, dont les hauts faits verbaux ne sont plus à prouver, je voulais vous dire que bien que n’étant pas le fameux cavaliere mandarine, ce qu’il dit est assez conforme à ce que je ressens depuis peu et n’allez pas trouver de contradictions de ma part. Avant je trouvais bénéfique d’être courtisan, maintenant je tire plus de profit à être un opposant alors me voilà devenu le défenseur convaincu des fabricants opprimés.

Je me suis donc en toute cohérence choisi le très seyant surnom de « girouettino ».

Gianfranco « girouettino » Democratico

_____________________

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

bbbbbbbbbbbbbbbbbb

vvvvvvvvvv

Ô Grande Lumière de la  M ascarade,  Ô grand prince de l’Ombre, Ô majesté  des Déguisements et des Mystères !

Toi qui éclaire la guilde d’une lueur céleste, toi qui nous guide, nous pauvres égarés, dans les ténèbres de Venise !

Toi qui vois tout, sais tout, prédis tout !

Toi qui permets à des brebis apeurées de retrouver un peu de force

Protège-nous ! Oui, protège-nous de ce terrible fléau qu’est le cavaliere mandarine, abat sur lui ta puissance, déchaîne toutes les flammes de l’enfer contre celui qui te fait des misères et nous plonge dans l’effroi et le tourment ! Et s’il ne comprend pas, inflige-lui le châtiment suprême : envoie lui l’Archange Celina Alomini !

Thomassone Cortegiano, courtisan notoire de la guilde

Publicités
h1

Un vengeur masqué de plus : le cavaliere mandarine

5 mars 2010

Venise Jeudi 04 Mars 1610,

Marinella,

J’aimerais que tu mènes des investigations sur ce mystérieux cavaliere mandarine qui s’amuse à coller dans les locaux de la guilde des lettres m’étant destinées.

Au besoin promets une prime à qui le démasquera. Ou fais appel à une boule de cristal ou au tirage des tarots. Enfin, je fais confiance à tes méthodes habituelles.

Voici la lettre de menaces qu’il m’avait envoyée il y a quelques mois. Je ne te l’avais pas confiée parce que je croyais à une farce de la part d’un jeune apprenti de fabrique éconduit se prenant pour Enrico Giulardi et je n’avais pas voulu t’alarmer à l’époque au vu du vilain torticolis persistant que tu avais contracté lors de ton voyage à Marseille. Mais là ses lettres deviennent de plus en plus fréquentes et sont même attendues avec avidité par nos fabricants. Cela ne peut plus durer.

Je te fais confiance une fois de plus, ne me déçois pas une fois encore, Ô Marinella !

Ton Francesco.


____________________

____________________________________________

Venise, Dimanche 29 novembre 1609,

Francesco,

Par la présente, je vous informe que face à la montée des périls j’ai décidé d’entrer en résistance.

Vous pouvez compter sur moi, le cavaliere mandarine, pour vous rappeler tous les jours que vous n’êtes qu’un infâme bonimenteur.

Vous me connaissez… ou peut-être pas… mais cela n’a aucune importance, car je ne suis que le porte-voix anonyme des fabricants que vous dupez depuis votre élection à la tête de la guilde il y a bientôt 3 ans. C’est à eux que je pense chaque fois que le rasoir du barbier effleure ma joue, encore imberbe il y a peu.

Oui, me voilà désormais homme, mais que ma plume juvénile ne vous trompe pas sur la nature de ma force : je suis aussi agile qu’une fouine, et comme elle, de par ma préférence alimentaire pour les rongeurs, j’exerce une sorte de police sanitaire, surtout contre les rats comme vous qui se nourrissent à tous les rateliers selon l’évolution de leurs intérêts.

Me voilà donc, Francesco, et je suis venu pour rester. Vous pouvez compter sur moi.


Cavaliere mandarine



PS : Mandarine je le suis de par ma jeunesse, mais même si je suis le moins acide parmi les agrumes, n’oubliez pas que je peux porter de nombreux pépins